Letter: Nothing to celebrate this Canada Day

Canada oh canada

[Cela est une lettre que moi et une amie ont envoyé aux journaux de montréal pour le fête du canada. La version française suit celui en anglais.

This is a letter that a friend and I wrote to the newspapers in Montreal on Canada Day this year. The french version follows the english one.]

Nothing to celebrate this Canda day

Canada day is just around the corner. But before we roll out the barbeques, crack open the beers, and hoist the red and white flags, let’s just consider a few things.

As our country celebrates Canada day this year, Shawn Brant, a well-know Mohawk activist from Tyendinaga in Ontario has just been convicted of two criminal charges for simple yet brave acts of defending the land in Tyendinaga from resource extraction, and then later for defending youth in his community against racist attacks. Recently, Brant spent 62 days in jail and was put into 23-hour lockdown in the Quinte Dentention center because he was burning sage in his cell, a ritual important to him as a native person.

Last Thursday in Gatineau, Quebec, 6 Algonquin youth were arrested at Conservative MP Lawrence Cannon’s riding office and charged with “assault by trespass”. The youth showed up at Cannon’s office to demand a meeting with him to address worsening social and environmental conditions in their home of Barrier Lake, Abitibi, Quebec. In response to a peaceful action to hold their local politicians accountable, they got slapped in the face with criminal charges.

And on the west coast of Canada, also known to indigenous people as the Coast Salish Territories, natives are bearing witness to massive “development” and destruction of their unceeded lands – lands which are being carved up to make way for the Vancouver Olympic Games in 2010. “Homes, not games”, the slogan of anti-olympic demonstrators strikes a deep chord from coast to coast. As the government offers empty apologies for past atrocities and tries to white-wash the blood off of our history, it cannot even provide roofs over the heads or clean drinking water in the taps of many native communities.

While the majority of Canadian territory is stolen indigenous land in violation of treaties between native people and settlers, Canada has shamefully taken its place among 4 countries in the world, with the USA, Australia, and New Zealand, who refused to sign the UN declaration on the rights of indigenous peoples in September, 2007. As the renowned Quebecois folk singer Richard Desjardins said during a recent concert in Montreal (it is highly recommended you see his film “Invisible Nation”), talking about Stephen Harper’s recent apology for residential schools, the Prime Minister is a “fucking hypocrite” (“ostie d’hypocrite”).

If there is anything to celebrate this Canada day, it is perhaps the recent victory of the Ojibwe people of Grassy Narrows in northern Ontario, who, thanks to the longest ongoing blockade in Canadian history, managed to pressure the powerful forestry company AbitibiBowater to stop clear-cutting on their lands.

But until colonialism truly becomes a thing of the past in this country, and until we stop the criminalization, devastation, and forced impoverishment of native communities, we should put away the maple leaf flags and have a deep reflection on this Canada day.

-------------------------------

Pour la fête du canada : pas grand chose à célébrer

La fête du canada aproche. Mais avant de monter les drapeaux rouges et
blancs, ouvrir les bières, et de sortir les bbq’s, considerons quelques
petites affaires.

Au moment où le pays s'apprête à célébrer la fête du Canada, Shawn Brant
un activiste Mohawk bien connu venant de Tyendinaga, située dans ce que
nous connaissons comme l'Ontario, vient d’être trouvé coupable pour deux
accusations criminelles, pour le simple fait d'avoir défendu sa
communauté contre des
attaques racistes. Récemment, Shawn a passé 62 jours en prison, et pendant
ce temps, il a été mis en isolement complet pendant 23 heures au centre de
détention de Quinte parce qu'il brûlait de l'encens dans sa cellule, un
rituel important en tant qu'autochtone.

Jeudi passé à Gatineau, six jeunes Algonquins ont été arrêté au bureau du
député
conservateur Lawrence Cannon et accusé de voie de faits sur un bien
immeuble. Ces jeunes s'étaient rendu au bureau du député pour demander un
rendez-vous au sujet des problèmes sociaux et environnementaux que vivent
les membres de leur communautés du Lac Barrière en Abitibi. En réponse à
leur acte pacifique de se rendre au bureau de leur député, une claque dans
la face les attendait se retrouvant avec des charges criminelles.

Tandis que sur la cote ouest, ou territoire de la cote Salish, les
communautés autochtones sont témoins d'un «développement» massif
provoquant la destruction de leur territoire et ses ressources devenu
d'intérêt de l'Etat en préparation des jeux Olympics de 2010. «On veut des
maisons pas des jeux Olympiques» est devenu le slogan des communautés
d'une côte à l'autre. Tandis que le gouvernement du Canada offres des
excuses vident de sens pour nettoyer d'une poignée de main 400 ans
d'histoire sanglante et d'atrocité, il n'est même pas en mesure de fournir
un toit, de l'eau potable ou combler les besoins fondamentaux des
communautés Autochtones.

Tandis que la majorité des territoires canadien sont des territoires volés
qui ne respectent pas les traités concluent entre autochtones et colons,
le Canada faits glorieusement partie des 4 pays avec les Etats Unis,
l'Australie et la Nouvelles Zélande qui ont refusé de signer la récente
déclaration universelle des droits des peuples autochtones, le
gouvernement conservateur à sont arrivées au pouvoir à «scrapé» au vidange
les ententes qui venaient d'être conclue comme le rappelait Richard
Desjardins dans son spectacle de la semaine passée au festival présence
autochtone (nous vous recommandons de voir son film à ce sujet d'ailleurs)
Le premier ministre est un ... «ostie d'hypocrite» - vous excuserez la
citation mais les artistes ont souvent le mérite d'être clair.

S'il y a quelque chose à fêter pour la fête du Canada se serait plutôt la
récente victoire des Ojibwes de Grassy Narows au Nord de l'Ontario qui,
grâce au plus long bloquage de l'histoire du Canada, sont parvenues à
stopper la compagnie forestière AbitibiBowaster pour éviter les coupes à
blanc sur leur terres.

Mais jusqu'à ce que le colonialisme devienne vraiment de l'histoire
ancienne dans ce pays et jusqu'à ce que nous arrêtions de criminaliser,
dévaster et appauvrir les communautés autochtones nous devrions ranger nos
drapeau à feuille d'érable et profiter de cette journée de congé pour
avoir une profonde réflexion sur ce que signifie la fête du canada.